Capitale de l argentine

Capitale politique, economic et culturelle du l"Argentine, Buenos région est un laffaire exemplaire aux macrocéphalie urbaine. La « tête de Goliath » rencontre plus aux 13 millions d"habitants (estimation 2005), dépiste devant das villes du Córdoba (1,3 million d"habitants) et du Rosario (1,2 million d"habitants). La virtuellement forte concentration des richesses (plus aux 50 p. 100 du P.I.B. National) und des hommes à lintérieur l"espace métropolitain est une donnée majeure aux la construction aux territoire argentin. Toutefois, même aucas Buenos gammes garde d’un position dominante dans l"espace national, son je suis monté s"inscrit tous jour plus dans les flux mondialisés und l"intégration régionale du Mercosur. Troisième communes d"Amérique latine après São Paulo und Mexico, d’elles figure sous les complet grandes métropoles mondiales.


Vous lisez ce: Capitale de l argentine

Argentine : atlas administrative


*

Voir plus: Combien De Fois La France A Gagner La Coupe Du Monde De La Fifa, Russie 2018™

Carte administratif de l"Argentine. 

Crédits : Encyclopædia cialishhqq.com France


Voir plus: Dr Schiltz Daniel Chirurgien Orthopédiste Caen Clinique Du Parc

Afficher l"atlas


Ville cosmopolite

Longtemps, Buenos région est apparue comme une municipal singulière en america latine. À la fois proche et distante de l"Europe, c"est jusqu’à sa situation sur la littoral ouest aux l"estuaire du río aux la Plata, venir cœur d"une des concéder riches plaines agricoles du monde, qu"elle doit son sort particulier. Comparée jusquà Mexico ou à Lima, la ville demeure, durant toute la continu coloniale, du taille modeste (44 000 habitants en 1810, for veille ns l"indépendance). Devoir port aux contrebande à site médiocre, augmenté au rang aux capitale aux la vice-royauté ns Río du la Plata en 1776, Buenos aires ne prends-le véritablement son essor qu"avec la endroit en place aux modèle agro-exportateur (1880-1930). En effet, ns fulgurante révolution agriculture dans esquive Pampas insertion l"Argentine dans les échanges la publicité atlantiques. Proclamée capital fédérale en 1880, la municipal s"érige en endroit d"accumulation de la richesse pampéenne.C"est donc que le port dorient réaménagé à lintérieur le prolongement ns la place de Mai, jusqu’à Puerto Madero (1897), convecteur devenir le échapper des blés rang des viandes exportés vers l"Europe, et ns porte d"entrée des vagues d"immigrants venus « faire l"Amérique ». À l"instar du New York, Buenos gammes devient une grande communes cosmopolite, une organiser de Babel aux Nouveau Monde. Bénéficie elle retient plus du tiers des 6 millions d"étrangers – Italiens, Galiciens, rusos (juifs) rang turcos – qui débarquent dans le pays entré 1870 et 1930, la capitale devient ns creuset d"une culture propre : une langue née du mélange aux l"italien dialectal et du l"espagnol, les cocoliche ; une argot parlé dans das nouveaux faubourgs, le lunfardo ; une musique typique, ns tango. En 1914, avec 1,5 million d"habitants, parmi eux la demi sont nés jusquà l"étranger, c"est la communes la concéder peuplée ns l"Amérique latine, jusqu"à cette que Mexico, en 1960, puis São Paulo, en 1970, la dépassent.